mission

L’alliance réflexion suisse s’engage

  • de renforcer la viabilité du centre de réflexion en Suisse
  • pour la prise en compte des besoins des employés actuels et futurs
  • pour les cultures de travail modernes, efficaces et responsables

L’alliance réflexion suisse se veut temporaire, indépendante ainsi que non partisane et regroupe différentes associations et organisations. Ses requêtes ont été résumées au printemps 2016 dans la présente prise de position 2016.

Depuis lors, l’alliance réflexion suisse a mené différents entretiens avec les associations d‘employés (Société suisse des employés de commerce, Association suisse des cadres, Employés Suisse et Zürcher Gesellschaft für Personal-Management ZGP [société zurichoise pour la gestion du personnel]), qui entre-temps se sont réunies pour créer la «plateforme». Ces entrevues ont donné lieu le 1er mai 2017 à la prise de position 2017 commune «alliance/plateforme».

Début 2018, l’alliance réflexion suisse a complété et actualisé sa prise de position: Prise de position 2018.

Le 4 septembre 2018, la CER-E a envoyé en consultation deux avant-projets relatifs à la loi sur le travail. Les details